Journée autour des sexualités féminines – 7 avril

Dimanche 7 avril, venez discuter de la sexualité féminine lors de la journée dédiée à son sujet par l’association DécadréE !

En marge de l’exposition autour des représentations visuelles de la presse (du 5 mars au 30 avril) à la Maison de la Femme, le dimanche 7 avril s’annonce prometteur. 

VulveS en tous genres, une journée pour échanger, explorer nos connaissances et célébrer toutes les vulves et tous les clitoris en mixité choisie (sans homme cis).

Expositions, ateliers et stands d’informations, mais aussi performances burlesques et table ronde se succéderont dans une atmosphère festive.

Programme:

10h00: Accueil

10h30: Atelier Exploration corporelle

Relier notre corps physique avec l’émotionnel, se rencontrer soi-même et créer un espace où pouvoir accueillir l’Autre. Par Maika Bruni Pédagogue interculturelle systémicienne et artiste

11h00: Atelier Cupcakes vulva

Découvrir l’anatomie des vulves de manière ludique à travers de la décoration de cupcakes. Par Mae Rosselet sage-femme, responsable de la permanence de VoGay et intervenante externe à SexopraxiS

12h00: Pause de midi avec collation à prix libre

13h00: Atelier Consentement et connection à son corps

Approche psycho-corporelle de Sexological Bodywork. Par Rebecca Thompson intervenante et thérapeute à SexopraxiS

14h00: Stands d’informations avec l’association Clitoris-Moi, le centre SexopraxiS et Adopte UnE Gynéco.

Exposition par DécadréE et CulturiX

15h:15: Atelier UVulva

Le corps plongé dans le noir, le sexe éclairé par un néon UV, ces peintures fluorescentes, éphémères et éclatantes ont pour but de sublimer l’intimité et de détourner l’esprit du spectateur de la nature du support. Ce mode d’expression porte un regard nouveau sur les sexes en les transformant en oeuvres d’art, avec poésie et humour.
La photographie est une façon d’inscrire cette vision dans la durée et ainsi de participer à la disparition des “valeurs esthétiques” subjectives des vulves, imposées par la pornographie mainstream.
20min par personne – le choix du motif se fait en amont. Peintures par Sofia et Céline de Clitoris-Moi.

17h30: Table ronde participative

Hétéronormativité et cisnormativité: comment ces normes invisibilisent les diversités relationnelles et sexuelles?

19h30: Spectacle burlesque avec Rouge d’Amour et Miss Plumy, artistes burlesques et Hystria, danseuse polyvalente.

Les ateliers sont sur inscription sur www.decadree.com (délai au 5 avril – 1 avril pour UVulva)

Prix libre : prix conseillé pour la journée 30 CHF et pour un atelier 15 CHF.

SexoFutur: Lutine (2016) – 7 mai

Question directrice : La polyamorie, le futur du couple ?
Intervenant-e-s : Emmanuelle Monney-Longo, Psychologue Psychothérapeute FSP, Thérapeute de couple et Sexologue & Pierre-Yves Wauthier, socio-anthropologue & Isabelle Broué, la réalisatrice.

Le polyamour – ou la polyamorie, terme préféré par Isabelle Broué –, est-il le futur du couple, de nos relations intimes et moins intimes ? Est-il une réponse particulière à notre société de surconsommation, ou plutôt un agent de celle-ci ? Relève-t-il de l’inné ou plutôt de l’acquis ? Comment cette forme de relation intime s’articule-t-elle, et quelles sont les difficultés rencontrées face à elle ? Sont-elles différentes des modes de relation plus traditionnelles, anciennes ou actuelles ? Les intervenant-e-s pourront échanger et croiser leurs regards pour tenter de répondre à ces quelques questions, et aux vôtres…

La séance commence à 20h au Zinema Opens in new tab, Rue du Maupas 4, 1004 Lausanne. La discussion sera animée par Romy Siegrist, psychologue FSP et sexologue.

—-

Saison SexoFutur (2018-2019):
En collaboration avec le Zinéma de Lausanne, l’Association CulturiX vous propose une saison « ciné » autour des imaginaires futuristes des sexualités. Avec l’aide (ou l’entrave) de technologies de plus en plus invasives et performantes, quels avenirs peut-on imaginer pour nos corps, nos plaisirs, nos relations érotiques ? Au programme de la saison 2018-2019, cinq fictions de 1968 à 2016 et une soirée documentaire pour voir ce qu’il se passe actuellement en matière de SexTech, et comment les récits et les explorations fantasmatiques des films précédents s’incarnent – ou non – dans notre quotidien. Les projections sont toutes suivies d’une discussion ouverte avec un-e ou des intervenant-e-s spécialisé-e-s. La modération est faite par la présidente de l’Association CulturiX, Romy Siegrist, par ailleurs psychologue FSP et sexologue.

Courtisanes et poétesses – 1er avril

Pour Grisélidis Réal, la prostitution va de pair avec un art lyrique, une forme de poésie. Sa voix, sa verve, sa vitalité continuent d’étonner et d’inspirer ses lecteurs et lectrices d’aujourd’hui. D’autres prostitué-e-s suivent sa trace, prennent la plume et s’engagent en poésie comme sur les pavés. À l’occasion de cette soirée du 1er avril, lectures et discussions nous permettront de (re)découvrir cette oeuvre palpitante, et d’autres textes hors du commun qu’elle a suscités à sa suite.

« La Prostitution est un Art, un Humanisme et une Science. […] Aujourd’hui, avec le recul, je pense à ces trente ans de métier, celui de Prostituée, dite dans le beau langage « Courtisane » ou « Péripatéticienne », avec infiniment de nostalgie et de reconnaissance. […] Le corps humain habité de son âme est un instrument de musique, et la sexualité est son archet. Avec délicatesse et violence, il vibre, il atteint des sommets de volupté et d’extase. » Ainsi écrit Grisélidis Réal à la fin de sa carrière et de sa vie.

Prostituée-écrivaine : cela ne fait qu’un pour elle, qui par sa plume chatouille les conventions bourgeoises, révèle les sensualités, défend la cause des « Putes », ces « Bienfaitrices de l’humanité ». Son expérience rejaillit sur le papier avec un lyrisme singulier, avec une poésie riche de sens. Aujourd’hui, nombreux-ses sont les prostitué-e-s qui se réclament de cette littérature militante, qui font valoir une autre vision de leur métier et, tout simplement, qui écrivent. Cette soirée vous permettra de découvrir des textes poétiques de Grisélidis Réal et de jeunes travailleuses du sexe; d’explorer comment la prostitution peut être une source intarissable d’inspiration !

Un moment de discussion suivra la lecture en présence de Alice Bottarelli (doctorante sur l’humour en littérature), Yumie Volupté (travailleuse du sexe et écrivaine) et Zoé Blanc-Scuderi (sexothérapeute, membre du comité de Fleur de Pavé et co-fondatrice du site Callmetoplay).

Inscriptions sur le site SexopraxiS Opens in new tab ou à l’adresse info@sexopraxis.ch

 

La soirée aura lieu de 19h à 21h30 dans les locaux de SexopraxiS

A Fleur de Plumes – 8 mars

Le burlesque s’invite au Bar club abc de Lausanne !

À travers leurs univers personnels, voyageant du glamour des années vingt au néo-burlesque déjanté, les artistes qui se produiront amèneront le public à questionner le regard porté sur le corps féminin érotisé et sur le travail du sexe.

Présenté par Gigi Taylor, avec Stacy Phoenix, Vivianne Dellamore, Sandy Diamonds, Misses Plumy & Flumy, Chia Coconut, Don Himeros, Rouge d’Amour et Lulu Wite.

Prélocations:
https://www.starticket.ch/fr/tickets/a-fleur-de-plumes-show-burlesque-20190308-2000-bar-club-abc-lausanne

—————————

Le spectacle “À Fleur de Plumes” a pour but de promouvoir la cause des femmes dans une ambiance festive et de récolter des fonds pour une association liée à cette thématique. Cette année, les bénéfices seront reversés à Fleur de Pavé, qui soutient les travailleuses et travailleurs du sexe.

Organisé par Rouge d’Amour et sous la direction artistique de Lulu Wite, ce spectacle est né de l’envie des deux artistes suisses romandes de mettre leurs talents au service de la cause des femmes, et en particulier des travailleuses du sexe. « Le burlesque est un art de la scène qui valorise le corps comme instrument érotique, notamment à travers des numéros d’effeuillage. Il a toujours comporté un côté subversif car il confronte le spectateur à des femmes qui assument leurs corps et leur pouvoir de susciter le désir. Aujourd’hui encore, il porte haut les valeurs de séduction et de plaisir, mais également d’affirmation de soi et de solidarité entre femmes », explique Rouge d’Amour.

Ouverture des portes à 19h30, spectacle à 20h
Prix : 18.- plein tarif / 15.- étudiant

 

Retrouvez prochainement un billet rédigé par CulturiX sur cet événement !

Les Statuts de l’Association

Forme juridique et siège:

Art. 1

L’association CulturiX (ci-après l’association) est une association à but non lucratif régie par les articles 60 et suivants du Code Civil Suisse, pour autant que les présents statuts n’y dérogent pas.

Art. 2

Le siège de l’association est à Lausanne et son adresse postale est déterminée par le Comité.

Art. 3

La durée de l’association est indéterminée.

Buts de l’association:

Art. 4

a.       L’association a pour but de créer des espaces de discussion liés aux domaines des sexualités, des intimités et des corps, notamment par le biais des contenus culturels et artistiques.

b.      Elle s’attache à tisser des relations avec d’autres associations ainsi qu’avec des professionnel-le-s et des structures spécialisé-e-s dans les domaines précités.

Membres

Art. 5

  1. Peuvent devenir membres de l’association toutes les personnes qui ont été acceptées comme telles par le Comité exécutif de l’association.
  2. Le Comité exécutif tient à jour la liste des membres. Il peut en retirer les personnes ayant plus de deux ans de retard dans le versement de leurs cotisations.
  3. L’Assemblée générale peut décider de suspendre ou de retirer le statut de membre à une ou plusieurs personnes pour justes motifs, notamment si la ou les personnes concernées ont porté préjudice à l’association.
  4. Chaque membre peut sortir à tout moment de l’association en faisant part de sa décision au Comité exécutif.

Organes et Procédure:

Art. 6

Les organes de l’association sont : l’Assemblée générale, le Comité exécutif et les Vérificateurs des comptes.

Art. 7

L’Assemblée générale est l’organe suprême de l’association. Elle réunit tous les membres de l’association et prend les décisions importantes. Elle est compétente notamment pour:

  1. modification des statuts;
  2. nomination des membres du Comité exécutif et des Vérificateurs des comptes;
  3. voter la décharge du Comité ;
  4. adopter le montant des cotisations ;
  5. adopter les projets scientifiques conformément à l’article 4.

 

Art. 8

  1. L’Assemblée générale se réunit au moins une fois par année en session ordinaire.
  2. L’Assemblée générale est convoquée sur ordre du Comité exécutif ou par un cinquième des membres de l’association.
  3. Les convocations se font par voie de courrier postal et/ou électronique au moins 20 jours avant la date de l’Assemblée générale.
  4. Toute proposition à soumettre à l’Assemblée générale doit parvenir par écrit au Comité au moins 10 jours à l’avance.

Art. 9

  1. Chaque membre dispose d’une voix.
  2. Les décisions de l’Assemblée générale relatives à la dissolution ou à la modification des statuts sont prises à la majorité des deux tiers. Les autres décisions sont prises à la majorité simple. En cas d’égalité des voix, celle du président est prépondérante.

Art. 10

L’administration de l’association est confiée à un Comité exécutif qui assure la gestion des avoirs et des projets de l’association.

Art. 11

Le Comité exécutif se compose de 3 à 5 membres de l’association, dont au moins, un-e président-e, un-e trésorier-ère et un-e secrétaire. Le Comité exécutif est réélu lors de chaque Assemblée générale ordinaire.

Art. 12

Le Comité prend toutes les décisions utiles au bon fonctionnement de l’association. Il assume notamment les charges suivantes :

  • représenter l’association vis-à-vis des tiers;
  • diriger son activité;
  • gérer le budget et les ressources de l’association;
  • passer et signer les contrats et autres actes au nom de l’association;
  • convoquer et présider les assemblées générales;
  • déléguer certaines tâches à des tiers.

Art. 13

Les décisions du Comité exécutif sont prises à la majorité simple.

Art. 14

  1. Le Comité exécutif représente l’association vis-à-vis des tiers.
  2. Les membres du Comité exécutif engagent l’association par la signature collective à deux, dont celle du/de la Président-e ou du/de la vice-président-e.

Art. 15

Les Vérificateurs des comptes

  1. L’Assemblée générale élit deux vérificateurs-trices des comptes et deux suppléant-e-s. Ils/elles ne peuvent être membres du Comité.
  2. Les vérificateurs-trices des comptes contrôlent la comptabilité du Groupe et la bonne gestion de ses comptes. Ils/elles ont accès à toutes les pièces et à tous les documents utiles à l’accomplissement de leur tâche. Ils/elles font rapport à l’Assemblée générale et lui transmettent leurs recommandations.

Ressources et responsabilité

Art. 16

Les ressources de l’association comprennent:

  • les cotisations des membres;
  • les dons et les legs;
  • les subventions privées ou officielles.

Art. 17

Le montant des cotisations est fixé par l’Assemblée générale.

Art. 18

Les membres de l’association ne sont pas responsables personnellement des dettes sociales qui ne sont garanties que par l’actif social de l’association.

Dissolution

Art. 19

  1. La dissolution de l’association peut être décidée par l’assemblée générale.
  2. En cas de dissolution, les avoirs de l’organisation, une fois les comptes bouclés, seront donnés à une organisation poursuivant un but similaire ou une fondation humanitaire.

Les présents statuts ont été adoptés par l’assemblée constitutive du 08 juillet 2018 à Lausanne.

For juridique

Art. 20                Le for juridique est à Lausanne.

Gala St-Valentin avec Ad’Opéra – 14 février

14 février 2019, pour la St-Valentin, CulturiX et la Cie ad’Opera ont le grand plaisir de vous convier à une rencontre particulière :  
celle Zazie et de Zazou ! 
Une soirée de gala à la Maison-de-Quartier-Sous-Gare où le théâtre se transforme et devient Le Théâtre-des-Bouffes-du-Rond-Point.
CulturiX organise un bord de scène avec les artistes du spectacle autour de ces textes grivois d’avant et après guerre !
Au programme: 
Un lieu de tous les possibles dans le monde scénique et onirique des d’un “Music-Hall de poche” agrémenté de délices gourmands spécialement concoctés. 
Au menu : 
Champagne, et souper dînatoire de la St-Valentin concocté par d’Opera ! 
Ouverture du café-théâtre à 18h30, spectacle en cours de soirée ponctuée de dégustations de la Saint-Valentin. 

Prix du gala : CHF 90.- 

Plus d’informations: sur le site d’Ad’Opéra

Réservation par téléphone au  021 601 13 05

SexoFutur: Alien 4 (1997) – 26 mars

Nombreuses ont été les tentatives de lectures psychanalytiques d’Alien, la créature de Ridley Scott créée par H.R.Giger. Les psychologues y voient tantôt l’incarnation de la femme dévoratrice, tantôt un fantasme sexuel de toute-puissance mêlant les deux sexes, gynandre ou androgyne, lancé à la poursuite (baveuse) de pauvres humain-e-s mono-sexué-e-s. En tous les cas le monstre au vaste crâne dit quelque chose de notre désir, de nos appréhensions d’autrui, de nos sexualités peut-être inavouables. Enquête, en compagnie de Laetitia Sacchet, psychologue et Colin Pahlisch, assistant-diplômé en littérature à l’Université de Lausanne.

La séance commence à 20h au Zinema, Rue du Maupas 4, 1004 Lausanne. Nos invité-e-s Laetitia Sacchet et Colin Pahlisch nous feront le plaisir de débattre autour de ces questions après la projection du film. La discussion sera animée par Romy Siegrist, psychologue FSP et sexologue.

—-

Saison SexoFutur (2018-2019):
En collaboration avec le Zinema Zinéma de Lausanne, l’Association CulturiX vous propose une saison « ciné » autour des imaginaires futuristes des sexualités. Avec l’aide (ou l’entrave) de technologies de plus en plus invasives et performantes, quels avenirs peut-on imaginer pour nos corps, nos plaisirs, nos relations érotiques ? Au programme de la saison 2018-2019, cinq fictions de 1968 à 2016 et une soirée documentaire pour voir ce qu’il se passe actuellement en matière de SexTech, et comment les récits et les explorations fantasmatiques des films précédents s’incarnent – ou non – dans notre quotidien. Les projections sont toutes suivies d’une discussion ouverte avec un-e ou des intervenant-e-s spécialisé-e-s. La modération est faite par la présidente de l’Association CulturiX, Romy Siegrist, par ailleurs psychologue FSP et sexologue.

Vernissage Moi et Mon corps – 10 février

Durant un mois, le centre Sexopraxis accueil l’exposition de la photographe humanise Nirine Arnold “Moi et mon corps”.
Ce projet a été mené en suivant deux jeunes femmes atteintes de troubles du comportement alimentaire dans la réappropriation de leur corps et de leur image par la photo de nu.
Le corps, lieu de tous les enjeux et de toutes les guerres pour les personnes souffrant d’anorexie ou de boulimie…

Avec ses clichés, Nirine Arnold nous emmènes au pays de la souffrance certes, mais aussi celui de la vulnérabilité et de la puissance. Des images fortes, des images nécessaires pour faire tomber les tabous autour d’une maladie psychique dont le champs de bataille est le coeur de la vie même: le corps.

Programme de la journée de vernissage:

13h Ouverture des portes
14h Au delà des images: Mené∙es par Nirine Arnold, venez communiquer avec les images en tissant un lien entre vous et les personnes photographiées afin de donner un titre, le vôtre, aux photos exposées.
15h Intervention et questions-réponses avec Nirine Arnold
16h Conférence “Troubles du comportement alimentaire et sexualité” par Zoé Blanc-Scuderi et Yasmine Idalan
17h Apéritif en présence de l’association boulimie anorexie
18h Fin du vernissage